Vous n’êtes pas connecté.

1

mardi 3 janvier 2017, 14:47

La légende de Ducimiziril

Les montagnes du bout du monde grouillent de forteresse naine, les bruits de leurs marteaux, haches et pioches résonnent partout. Ces nains font tous parti du royaume Igamothas « Le passage de l’étiolement ». C’est un royaume puissant et fort qui a su amener sa domination sur toute la chaîne de montagne. Il y a pourtant un pic solitaire, perdu, un peu plus au sud du reste du royaume où une forteresse reste, isolé, silencieuse. L’histoire de cette forteresse est racontée par certains vieux nains, au coin d’une forge, autour d’une chope de bière. Le silence ce créé alors que l’on conte la grandeur et la chute de cette forteresse, tout le monde s’arrête de travailler pour écouter cette histoire. La légende de Ducimiziril, la première et dernière bâti en dehors de la chaîne de montagne du bout du monde.

Comme souvent chez les nains l’histoire de cette forteresse commence avec sept nains, qui s’empressent de creuser pour pouvoir bâtir leur nouveau chez eux. Il y a deux mineurs, un pécheur, un boucher/poissonnier, un fermier/cuisinier/brasseur, un bucheron/charpentier et un maçon. La montagne résonne vite des bruits de leurs labeurs, des arbres sont abattus, des plantes récoltées, des salles sont creusées et le charpentier commence même à créer lits et tonneaux pour la future production d’alcool. Les nains s’enfoncent dans le sol jusqu’à trouver de la pierre, une cuisine est bâti avec sa distillerie. Un grand hall est creusé pour permettre aux nains d’enfin ce réfugié sous terre.

Le printemps est bien rempli, tout est à bâtir pour ces nains, mais quand l’automne arrive ils ont assez de chambre pour tous dormir dans des chambres individuelles et il y a même de la place pour les futurs arrivant, le hall est tout entier poli et commence déjà à être gravé de légende de notre peuple. Les sept fondateurs ce sentent enfin chez eux, le sol est riche de métaux et de gemmes, ils ont de grande ambitions pour leur nouveau foyer.

Les premières feuilles rougissent a peine quand trois nouveau nain arrivent avec la caravane de la forteresse-mère est arrivée et ils repartent avec quelques cadeaux, quelque gemme non taillé et des éléments créés par le maçon. La forteresse grandit mais des soucis arrivent rapidement, les graines ne donne pas grand-chose et sa nous empêche de brasser suffisamment de bière, heureusement nous avons assez de stock pour le moment. Les mineurs creusent et creusent encore, on agrandi les ferme pour semer d’autre plante, une autre série de chambre est creuser au cas où, et surtout une forge.

Deux nain s’attellent à faire du charbon de bois et à fondre nos premiers minéraux. Nous avons trouvé un filon de Galéna ce qui nous donne du plomb et de l’argent, ce qui est heureux car nos deux nouveau apprenti forgeron seront des HammerDwarfs et tout nain qui se respecte sais que les marteaux de guerre en argent sont excellent.

Les premières neiges arrivent et les premiers nains envoyés par la forteresse, ils ne sont que trois mais accueilli à bras ouvert, malheureusement il n’y a pas de mineur avec eux mais un très bon graveur qui s’attelle immédiatement à finir de graver le grand hall. Les deux forgerons on enfin finit leur équipements et commence à s’entrainer, avec à peine 13 nain il y a déjà une armée. Un intendant est nommé et un bureau est creusé pour lui, il commence à faire le compte de ce que nous avons (enfin.)

Le temps continue de filer à grande vitesse, un tombeau est creusé et des tombeaux sont mis au cas où. Notre graveur continue son œuvre en continuant dans les chambres, il s’améliore de plus en plus. Les mineurs eux sont à la recherche de minéraux, ils ont trouvé les deux premières couches de caverne et le magma. Mais on rebouché toute les entré potentielle, des cris retentissent de l’autre côté des murs. De grand quadrillage sont creusé pour retrouver des minéraux.

Un an a déjà passé, les neige ont fondu et des immigrant sont arrivé en masse, il a la vingt-trois nains tous impatient de commencer à travailler. Il faut agrandir les chambres en vitesse pour les loger et agrandir le meeting hall devenu trop petit. Nous commençons à creuser le magma pour faire une nouvelle forge car nous avons quatre forgerons maintenant ainsi qu’un tailleur de gemme. Il faut encore graver le meeting hall nouvellement creusé et certain des fondateur commencent à faire partie des sujet représenté par nos graveurs. Mes nains commence à faire un poulailler et les nouveaux chasseurs commence à ramener des proies, il y a maintenant un ouvrier a plein temps sur la fabrication des carreaux en os et le dépeçage des proies
ramené par les chasseurs.

Les feuilles rougissent rapidement et de nouveau nain avec quand une horde d’ennemi arrivent gobelins, elfes, nains et humains zombifié sont aux portes de la forteresse. La horde canarde les quelque immigrants et les massacre avant qu’ils ne puissent ce refugier dans Ducimziril. Le pont-levis est fermé et tous les autres nains rentré à l’abri mais d’un coup il y a une quinzaine de nain sur les trente-six de la communauté qui n’ont plus rien à faire. Ils sont mis à la gravure pour les occupé et éviter qu’ils ne dépriment. Au bout de quelque jours les nains on soifs, il n’y a plus de stock d’alcool avec autant de nouveau venu les stocks ont été bu à vitesse grand V et pas moyen de brasser.

En urgence ils rouvrent la caverne la plus basse, la seule à avoir de l’eau en son sein. Ils sont prudents et creusent le magma pour pouvoir le faire couler sur d’éventuels monstres. Un système de porte multiple et de pont levis est bâti pour pouvoir couper la forteresse d’invasion. Les deux mineurs commencent leur travail et commencent à relier le nouveau réservoir avec la rivière souterraine quand des monstres sautent sur un des deux mineurs pour le massacrer très rapidement. Le deuxième mineur s’élance pour abattre le peu de roche entre les tunnels et la rivière de magma, son héroïsme lui coute la vie mais le magma ce repend sur les envahisseurs, il y avait dans le lot un monstre énorme qui aurais pu abattre les portes et qui fut cuit par la vapeur née entre l’eau et le magma. Les autres nains sont sauf mais la caverne résonne longtemps des cris des deux nain resté de l’autre côté et cuit par la vapeur avec les monstres souterrains.

Malheureusement le reste de la forteresse est pris entre le choix d’attendre que le magma est finit de s’écouler pour rouvrir les cavernes et sortir tuer les envahisseurs. Les deux mineurs morts et même si la caverne est rouverte ils ne pourront rien creuser. Alors le chef de l’expédition n’a pas d’autre choix, ils ne mourront pas de soif sans rien faire ! Ils équipent les chasseurs et les deux seuls soldats de la forteresse, une série d’épée avais était forgé pour la forteresse- mère alors quatre recrue sans expérience rejoigne les rangs de l’armées, le chef d’expédition en fait partie.

Le regard des nains est résigné mais ça ne les empêche pas de sortir en criant a tué tête leur cri de guerre. Leur sorti est héroïque et restera un exemple de courage mais finira brutalement. Ils sont massacré rapidement pas la vingtaine de zombie, ne laissant rapidement que le chef militaire, une jambe en moins, au milieu des cadavres de ces amis. Leur sang rouge ce perdant dans le tapis de feuille morte autour d’eux.

Le reste des nains n’abandonne pas, ils continuent jusqu’au bout, les forgerons continuant à faire leur œuvre pour armer le plus de monde jusqu’à ce que les zombies arrivent a eu. Toute la bravoure n’épargnera pas à cette forteresse de tomber. Aucun nain n’a tenté de fuir, tous ont tenté d’endigué le flot de leurs ennemi mais finiront impitoyablement massacrés. Aujourd’hui encore seules les cadavres des nains continue à peupler cette forteresse, vivant là où ils ont bâti et créé des merveilles. Plus aucun nain ne vivra a cette endroit mais leur noms sera connu de leur peuple, qui laissera cette forteresse tranquille immense monument à la gloire de leur courage. Ainsi ce termine la légende de Ducimiziril.

This post has been edited 2 times, last edit by "Thendal" (3 janvier 2017, 14:56)


2

vendredi 10 février 2017, 13:15

Petit récit sympathique :) Dommage que tu n'aies pas pris d'images pour illustrer, ça aurait été sympathique, surtout pour la fin !

3

samedi 11 février 2017, 00:20

Pas mal, le travail est intéressant. Dommage que peu de gens passent désormais par ici...

Discussions similaires

Noter cette discussion